Project Description

Anévrysme de l’aorte abdominale et parodontite, y’a t-il un lien?

ANGIOLOGYNotre revue de littérature systématique,récemment publiée dans « Angiology, » a tenté de le mettre en évidence!

Le rôle de la parodontite dans la genèse et le développement de maladies cardiovasculaires (MCV) est bien connue et des évidences existent sur le lien entre les maladies parodontales et l’athérothrombose.

L’anévrysme de l’aorte abdominale (AAA) est une forme particulière de MCV avec ces propres facteurs de risques et  mécanismes physiopathologiques aboutissant à l’augmentation progressive du diamètre de l’aorte abdominale, et pouvant entraîner la rupture du vaisseau  et conduire au décès du patient.

Le but de cette revue de littérature systématique était d’évaluer l’état des connaissances relatives à l’influence de la présence des parodontopathogènes, au sein de la circulation sanguine ou in situ (endothelium vasculaire, thrombus), sur la progression de l’AAA.

En plus de son effet athérothrombotique, la  parodontite semble participer à l’augmentation l’inflammation chronique spécifique de l’AAA.  La présence de parodontopathogènes in situ au sein de l’AAA et la reconnaissance de sous-produits bactériens circulants (LPS) par des récepteurs de l’endothélium vasculaire seraient responsables d’ une hyper-activation inflammatoire aboutissant à la croissance de l’AAA.

Dès lors, la parodontite semblerait jouer un rôle dans la progression de l’anévrysme de l’aorte abdominale.

Pour en savoir plus:
« Can periodontitis influence the progression of abdominal aortic aneurysm? » Salhi L, Rompen E, Sakalihasan N,  Lalleman I, Teughels W, Michel JB, Lambert F

angiology 2